► Comment éviter les pièges de la fraude au crédit? ou Comment faire un rachat crédit

Ces dernières années, les pirates de l’air sur les sites en ligne ont augmenté. L’abonnement de prêt en ligne remplaçant depuis longtemps les demandes de crédit en agence ou par téléphone, de plus en plus de personnes se plaignent d’être victimes d’offres frauduleuses sur le web. Pour vous aider à repérer les offres non sérieuses, nous avons décidé de consacrer un article sur les tactiques des fraudeurs de crédit.

Selon la loi, seuls les organismes agréés par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) peuvent émettre des prêts. Si quelqu’un offre un prêt sans approbation ou via le courtier illégal d’une banque, il faut être prudent. De plus, l’octroi de prêts de cette manière entraîne les sanctions de la loi. Pour une personne physique, une amende de 375 000 euros s’ajoute à une peine de 3 ans de prison. L’amende pour la personne morale peut atteindre 1 875 000 euros. Par conséquent, toute personne exerçant la profession de courtier en crédit doit être inscrite au registre de l’ACPR. Sans cette inscription, il devrait payer une amende de 30 000 euros et risquer 2 ans de prison.
De plus, pour éviter d’être piégé par des chasseurs de prêts, il est préférable de choisir un courtier IOBSP professionnel si vous ne passez pas par des banques. Ces intermédiaires doivent avoir un numéro d’inscription au registre ORIAS. L’intéressé peut vérifier son enregistrement à partir dudit registre sur le site orias. Cette liste est à jour et les personnes qui ne remplissent plus les conditions d’inscription seront supprimées. En visitant le site Orias, la personne peut également obtenir des informations sur le courtier auprès duquel elle souhaite obtenir un prêt. Le site Web montre le numéro ORIAS ou le nom ou la marque du courtier.

Ces annonces d’offre de prêt sont souvent accompagnées de déclarations d’une ou plusieurs personnes qui ont reçu une certaine somme d’argent par l’intermédiaire d’un philanthrope. Ce dernier a accepté de leur donner un fonds, malgré de fréquents refus des banques. Le crédit est à l’heure. Ces publications peuvent être trouvées sur des pages Web, des forums, des petites annonces, etc. Peut être trouvé. Le principe de la fraude est de convaincre les internautes qu’il est possible s’ils contactent par e-mail si un prêt ne peut pas leur être émis par des institutions bancaires ou des créanciers. il n’y a personne dans la publicité. De plus, l’annonceur peut signaler que le philanthrope propose un taux inférieur à celui de tous les prêteurs. Cependant, le soi-disant donateur a contacté par courrier électronique pour facturer des frais administratifs, des frais d’études ou des frais d’inscription fictifs pour l’émission du prêt. Évidemment, après avoir envoyé l’argent, vous ne pouvez rien entendre de la personne. De plus, gardez à l’esprit qu’il est totalement interdit de demander un paiement à une personne pour obtenir un prêt. Il s’agit de l’article L-321-2 du Code de la consommation. La plupart de ces publicités sont écrites avec des fautes de frappe. Et la plupart de ces fraudeurs de crédit vivent dans des pays francophones.

Il est également important de lire les termes et conditions d’obtention du prêt, afin d’éviter la fraude au prêt. La différence entre les tarifs promotionnels et les tarifs classiques réside dans les conditions strictes d’attribution du gagnant. Par exemple, pour bénéficier d’un prêt de 3%, le souscripteur doit contracter un emprunt d’au moins 5 000 euros et rembourser le prêt pour une durée fixe préétablie (6 mois ou 12 mois). . Notez que les prêteurs doivent spécifier dans leur offre de prêt le taux de frais annuel en pourcentage (TAEG) qui permet au souscripteur de concurrencer d’autres entités.

Ceci est important car certains abonnés se précipitent pour obtenir un prêt lorsqu’ils ne connaissent pas la différence entre le taux variable et le taux fixe. Dans tous les cas, le prêteur devra indiquer le type de taux qu’il réclame. Si vous souhaitez acheter un bien, rénover votre maison, acheter une voiture ou des électroménagers, mieux vaut opter pour un prêt amorti forfaitairement. En ce qui concerne le taux variable, cela signifie un taux d’intérêt plus cher, un TAEG variable peut augmenter ou diminuer avec le temps. Le crédit renouvelable est donc proposé à taux variable. La réserve d’argent est reconstituée à mesure que l’abonné rembourse le montant utilisé. Ce type de prêt présente des avantages s’il n’est utilisé occasionnellement que pour un petit montant. Cependant, c’est la source d’un endettement excessif pour de nombreuses personnes qui ont tendance à acheter au-delà de leur pouvoir de remboursement. Il est également important de comprendre la différence entre un prêt alloué et un prêt personnel à la consommation. L’avantage du premier est que l’abonné ne rembourse pas ses mensualités après la livraison des marchandises. Si le bien immobilier en question présente des problèmes techniques, le paiement du prêt peut être suspendu.

Qu’il s’agisse d’une simple demande de financement ou d’une consolidation de dettes, il est toujours recommandé de comparer la demande d’informations et de devis. Avant de vous lancer dans une transaction financière, vous pouvez publier des commentaires sur des sites de comparaison en ligne ou des forums, etc. Il vaut mieux postuler. L’important est de contacter plusieurs banques avant de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins. Faire appel à un courtier est une solution efficace même si vous n’avez pas le temps. Cependant, sachez qu’il n’est pas recommandé de payer la commission de ce courtier bancaire avant la libération du fonds. Il ne doit être remboursé qu’après acceptation ou rachat du prêt. Gardez également un œil sur les prêts consentis rapidement sans révéler les conditions des prêts. La vente d’un prêt nécessite des informations précontractuelles détaillées.

Lors d’une demande de prêt, vous ne devez surtout pas envoyer vos documents originaux à votre courtier ou à votre banque. Ce n’est pas que nous ayons peur des arnaques professionnelles, mais si des documents sont perdus ou dégradés, il deviendra fastidieux d’en créer de nouveaux. En dehors de cela, effectuer une simulation de prêt permet également d’éviter les dangers lors de la demande de financement. Cet outil est gratuit et sans engagement. Cela permet à l’abonné de mieux voir son projet.
Bref, le prêt personnel est le pays favori des fraudeurs de crédit. Pour cela, le prêteur individuel exige un certain montant pour l’examen du dossier, mais l’emprunteur ne recevra aucun fonds. Outre cet écueil habituel, il est également nécessaire de lire les conditions de prêt avant de souscrire à un crédit afin de faire une concurrence entre les différentes offres.

Consolidation de dettes c’est une solution vue comme une sortie de l’endettement pour de nombreux ménages. En effet, cette disposition leur permet de bénéficier de mensualités fragilisées et d’une simplification de la gestion de leur budget, grâce à un seul prêt remboursable sur une plus longue période. Cependant, comme tout financement, le remboursement des prêts n’est pas si loin des écueils.
Ceci est dû à la diversification des offres de rachat, à la présence de courtiers, à des taux d’intérêt extrêmement bas, etc. Opération pour mieux les éviter. L’attention doit être portée principalement sur les coûts engendrés par cette opération. Cela comprend les taux d’intérêt, les frais de gestion, l’assurance-prêt, les pénalités de remboursement anticipé, les frais de notaire (dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire), les frais de libération hypothécaire. et enfin les honoraires du courtier (si le débiteur passe par le service d’un gérant). Tous ces coûts sont reflétés dans le coût total du rachat. Les prestations de remboursement anticipé, par exemple, ne doivent pas dépasser 3% du capital restant dû. De plus, même si on parvient à trouver un TAEG, si l’opération se prolonge pendant des années, cela signifie un coût de crédit élevé. Par conséquent, il est nécessaire d’avoir la capacité d’assumer cette nouvelle charge lourde jusqu’à la fin de la reprise. Notez que APR indique la pertinence d’un devis. Ce taux annuel effectif global couvre tous les frais annexes de l’opération (assurance crédit, frais de gestion, indemnités de remboursement anticipé, etc.).
Lorsqu’il recherche cette solution de refinancement, un assureur peut également s’adresser directement à la banque qu’il connaît le mieux. Cependant, en ignorant la concurrence, cela pourrait aboutir à une proposition de consolidation de la dette coûteuse car cela ne prend pas le temps de demander des conditions de remboursement aux banques rivales.
En bref, il existe d’autres dangers à éviter lors de la souscription à cette transaction. Par conséquent, nous vous recommandons d’utiliser le simulateur gratuit en haut de ce site pour avoir une meilleure idée du coût de ce processus.

Laisser un commentaire