► L’appel d’offres est évalué par une banque – de quoi s’agit-il? / Regrouper vos crédits en ligne

L’acquisition immobilière se fait généralement avec une hypothèque. Il en va de même pour le travail, la voiture, les voyages, etc. Elle s’applique également à d’autres prêts tels que le financement. Les prêts bancaires sont assortis d’un taux fixe ou variable. Par exemple, dans le cas d’un prêt hypothécaire, le conseiller bancaire peut proposer un prêt à taux fixe à un client. Dans ce cas, le taux reste inchangé tout au long du remboursement du prêt. Cependant, il est également possible pour l’employé de la banque d’essayer d’influencer le candidat au prêt sur l’intérêt à taux variable. Et dans ce type de prêt à taux ajustable, les intérêts peuvent fluctuer en fonction d’un indice défini lors de la signature du prêt. Cependant, l’amélioration de ces index, qui agissent sur le principe du «taux de recherche», pourrait coûter cher à votre budget. Descriptions.

Le taux d’appel fait référence au taux utilisé pour refinancer les banques afin de gérer plus facilement la gestion des liquidités au sein de l’Eurosystème. Le coût de refinancement détermine le taux d’intérêt. Ce coût est le prix auquel les institutions bancaires achètent l’argent qu’elles prêteront plus tard à leurs clients. Il y a des appels aux enchères pour un volume à taux fixe et une allocation des intérêts à taux variable. Le financement du premier cas est basé sur des produits à long terme. Cependant, dans ce second cas, le tarif d’appel est valable. C’est en fait une astuce pour inciter les emprunteurs à souscrire à des banques. Ce taux d’appel a un indice et un taux d’intérêt. L’Euribor, l’un des principaux taux d’intérêt de référence du marché monétaire de la zone euro, constitue la base des prêts à taux ajustables proposés aux emprunteurs. L’indice que la plupart des banques utilisent pour les prêts variables est l’Euribor, qui correspond au taux d’emprunt offert par les établissements bancaires. Il vient en 3 mois, 6 mois ou 12 mois. La commission facturée par les banques s’ajoute à cet indice (allant de 0,5% à 1,5%). Cette marge dépend du risque estimé du prêt. Marge et index, sur internet ou en magasin etc. Donne le taux d’intérêt sur l’offre de prêt. Mais le problème vient de ces indices, car certaines institutions bancaires trichent avec les indices. Leur tromperie consiste à proposer une amélioration de la partie variable du taux d’intérêt pendant un certain temps. C’est la méthode du taux d’appel dont nous parlons. Ainsi, l’établissement bancaire peut ajouter à son offre un indice qui n’est pas aussi bas qu’il ne l’est en réalité. Permettant une notation globale du prêt plus faible qu’elle ne l’est réellement, APR ou TEG permet de rendre l’offre plus intéressante que d’autres banques ne le suggèrent. Cela peut amener l’emprunteur à contracter un prêt auprès de la banque.

Illustrons ce taux d’appel avec l’exemple suivant: Un emprunteur a fait un prêt commercial auprès d’une institution bancaire. Deuxièmement, il a accordé le prêt à un taux ajustable. La banque propose un taux de départ avantageux de 3%, qui peut être révisé à partir du troisième mois. Ce ratio contient 1,5% d’élément fixe et 1,5% d’élément Euribor réversible. Cependant, lorsque l’emprunteur a signé son contrat, l’indice Euribor était de 2%, tandis que la banque a abaissé ce taux pour contracter des prêts à domicile et obtenir une baisse de 0,5% du taux d’intérêt. valable 3 mois seulement. Cependant, c’est artificiel car lors du calcul des intérêts pour le 3ème mois, l’emprunteur rembourse les intérêts de son emprunt à 3,5%, mais pas à 3% comme le suggère la banque dans son offre. . En effet, le taux réduit ne sera plus valable lorsque le taux sera révisé pour la première fois. Celui-ci sera réindexé dans l’indice réel et l’emprunteur devra alors payer les intérêts réévalués sur l’indice réel. Cela augmentera le coût global du crédit et pourrait être désastreux pour le budget de l’emprunteur.

Certaines banques ont pour politique commerciale d’encourager les demandeurs de prêts à ouvrir des prêts sur le marché intérieur. Pour l’établissement bancaire, l’intérêt réside dans la manière dont ils attirent les clients. Une technique consiste à montrer un rapport attractif. Cependant, dans ce secteur hautement concurrentiel, il faut de la mauvaise foi pour attirer les clients. Et si un candidat au prêt trouve le taux d’intérêt intéressant, il contractera un prêt de cette banque, mais pas un prêt d’une autre banque. Les revenus qui en découlent resteront à la banque. Le client paiera également les frais annuels de carte de débit, les virements, les transactions et autres transactions bancaires. Le deuxième taux d’intérêt le plus important de la banque est le profit qu’elle réalise grâce à la révision des intérêts. Tant que le taux d’intérêt ne correspond pas aux 3% promis au début du prêt mais est réévalué dans l’indice réel, l’intérêt réel majoré de la marge constante augmente le montant total du prêt. Ce sera en faveur de la banque, pas en faveur du souscripteur.
Par conséquent, lors de la souscription d’un prêt, tous les facteurs sont importants car un changement qui ne semble pas significatif peut affecter le montant total du prêt à rembourser. Par conséquent, il est important d’examiner de plus près l’offre de prêt, car un vrai bon taux d’intérêt est un avantage significatif dans un prêt. Pour cette raison, nous recommandons aux demandeurs de prêt d’utiliser les outils des comparateurs de taux en ligne avant de conclure un accord de prêt.

Outre la méfiance vis-à-vis du taux d’appel, avantage artificiellement enregistré dans l’offre de prêt, l’emprunteur devra également avoir un apport personnel important s’il veut profiter d’un taux attractif. Elle devrait avoir la possibilité de financer un dixième de son projet avec ses propres fonds, le reste étant financé par le prêteur. Cela sécurise l’organisation financière. Le mieux est de pouvoir épargner ou épargner afin d’obtenir un taux de crédit attractif. Outre son apport personnel, il y a aussi la question de la pérennité de ses revenus. Les banques apprécient les employés de la CDI et ceux qui ont plusieurs années de service. Dans certaines institutions bancaires, au moins un an fait même partie des critères fixés pour les prêts. Enfin, un bon comportement financier est un élément important pour obtenir un bon ratio de crédit. Les prêts bancaires, les événements de remboursement de prêt sont des mauvais points pour l’emprunteur si vous avez un prêt d’une autre institution.
En bref, le taux d’appel est un nombre utilisé par les banques pour inciter les clients à contracter des prêts. Il consiste à proposer un taux d’intérêt attractif qui n’est en aucun cas une réalité car il sera réindexé dans l’indice après la révision des taux. Cela augmente le coût total du prêt au lieu de baisser. Ce taux de recherche doit être évité si vous souhaitez trouver un taux de crédit intéressant.

Le rachat du prêt permet de combiner plusieurs crédits en une seule mensualité. Le but de cette opération financière est de réduire le taux d’endettement de l’emprunteur en abaissant une redevance mensuelle unique, en révisant le taux d’intérêt des prêts existants et en prolongeant la période de régulation. Cependant, il faut garder à l’esprit que la signature d’un contrat d’achat n’est pas un acte anodin. Cette transaction peut devenir très coûteuse si l’emprunteur recommence à zéro sans entrer en concurrence entre les différentes offres de rachat du marché. Cette imprudence ou ce manque d’information risque de faire exploser le taux d’endettement.
Pour trouver le remboursement de prêt le moins cher, la personne souscrivant à cet arrangement doit comparer les taux d’intérêt des banques et institutions financières qui proposent cette transaction. En effet, une différence de 0,5 point de pourcentage entre le taux hypothécaire et le taux de rachat lui permettrait de réaliser d’importantes économies en termes de coût de rachat. Il est préférable de trouver un écart d’au moins 1 point. Cependant, comme il est impensable que le candidat au rachat circule dans les institutions financières, les courtiers ont recommandé un outil de simulation de consolidation de dettes. Cet outil en haut de ce site les aide à analyser rapidement leurs finances tout en recevant une offre. meilleur taux de remboursement du prêt Si le projet convient, c’est intéressant. C’est possible car nous présentons les meilleures offres de dix banques proposant cette solution financière. La simulation lui permet également de savoir ce qu’il gagnera en souscrivant à cet arrangement. A noter que cette approche ne nécessite aucun engagement de la part de l’emprunteur. Si ce dernier trouve une offre qui lui convient, il lui suffit de la signer et de l’envoyer à la banque concédante pour obtenir le meilleur taux de rachat du prêt.

Laisser un commentaire