► Quelle est la différence entre une carte de fidélité et une carte de crédit? / Regrouper vos crédits en ligne

Les banques et autres établissements de crédit proposent des cartes de crédit pour permettre à leurs clients d’effectuer des achats sur une ligne de crédit pré-approuvée. Les émetteurs de cartes facturent généralement des frais annuels pour l’utilisation de ces cartes. D’autre part, les supermarchés et les grands détaillants proposent également des cartes à leurs clients. On les appelle des cartes de fidélité. Ces cartes vous permettent de recevoir des réductions directement à la caisse ou lors du paiement en coupons. Décodage.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une carte candidate utilisée pour fidéliser les clients. Dans sa forme la plus simple, il est en plastique ou en carton avec des boîtes sur lesquelles il est possible de tamponner ou d’écrire. Le plus souvent, il contient une puce pour identifier le propriétaire lors du paiement. De nombreuses cartes de fidélité sont gratuites, mais certains magasins proposent également des cartes payantes. Toutes les grandes marques proposent ce type de carte, et selon une enquête, plus de la moitié des Français ont entre 3 et 10 titulaires de carte. Ils comptabilisent les achats du propriétaire, et ce dernier peut alors recevoir des bonus en euros ou gagner des points pour un coupon gratuit. De plus, lors de la vente, les titulaires de carte de fidélité peuvent profiter de réductions supplémentaires sur les réductions actuellement proposées. En plus de ces récompenses de fidélité, cela inclut un accès prioritaire aux caisses des titulaires de carte, une assurance habitation pour certains articles, des retours d’achat, etc. Il peut également le laisser en profiter. Les magasins peuvent également offrir des opportunités de prévente. A noter qu’un grand nombre de cartes de fidélité proposent des fonctionnalités de paiement, et certaines proposent également une fonction de crédit. Avec l’essor de la technologie numérique, les cartes de fidélité numériques dans les téléphones mobiles ont également fait surface en 2010. Ils fonctionnent avec une application de magasin intégrée au Smartphone.

La carte de crédit n’a rien à voir avec la carte de fidélité. Il est généralement adossé à un prêt renouvelable. C’est une réserve d’argent qui peut être reconstituée en fonction des besoins de son propriétaire. Il est généralement émis par des banques, des institutions financières et même de grandes entreprises. Le titulaire de la carte doit signer un accord de prêt pour obtenir cette carte. Cette carte de paiement permet à son titulaire de retirer ou de payer de cette manière. Il existe deux façons de rembourser l’argent emprunté. Le compte est généralement débité un jour particulier du mois, par exemple vers la fin ou le milieu du mois. L’emprunteur ne paie alors pas de taux d’intérêt, tandis qu’en revanche il verse un montant annuel à l’institution bancaire afin d’utiliser la carte de crédit. Sinon, la carte est adossée à une limite de crédit. Le titulaire de la carte devrait payer un pourcentage de la ligne de crédit chaque mois. Par exemple, si la limite de crédit est de 2000 euros, par exemple, il devra payer 5% de ce montant ou 100 euros. S’il utilise sa carte de crédit pour moins de 100 euros, il débitera le compte bancaire sans intérêt. Cependant, s’il utilise un montant supérieur à ce taux, il ne paiera pas d’intérêts s’il peut les verser immédiatement sur son compte courant. Sinon, des intérêts élevés sont payés jusqu’à ce qu’il paie ses dettes.

Vous pouvez utiliser ces cartes de crédit lors de vos achats, achats en ligne, réservations d’hôtel, etc. Vous pouvez utiliser. Ce qui la différencie d’une carte de débit, c’est qu’elle vous permet d’emprunter de l’argent sans avoir à retirer de l’argent de votre compte bancaire. L’argent emprunté ne doit pas dépasser le montant maximum. Par conséquent, nous pouvons utiliser une quantité que nous n’avons pas. Certaines entreprises qui émettent ces cartes peuvent facturer des frais annuels pour leur utilisation, mais d’autres non. Après avoir effectué des achats, le titulaire de la carte doit les payer après une période de grâce sans aucun frais de crédit. Passé ce délai, des intérêts seront ajoutés au solde dû.
Remarques: Toutes les cartes de crédit ont une limite. Lors de la réception d’un prêt, le titulaire de la carte et la banque se sont mis d’accord sur ce montant maximum. Ce plafond dépend de la capacité de récupération de l’abonné. Les limites de prêt les plus courantes vont de 1 200 à 2 500 par mois. Cependant, il est possible d’augmenter ou de diminuer ce plafond en fonction de la trésorerie de l’emprunteur. Évidemment, si le titulaire de la carte de crédit dépasse cette limite, elle peut être refusée. Il est également possible de retarder le paiement, mais dans ce cas, le TAEG peut être plus élevé.

L’autre aspect des cartes de fidélité est que les marques leur permettent de collecter les données personnelles de leurs clients et de les utiliser à des fins commerciales. Par exemple, ils peuvent vendre ces données à un tiers. Au niveau de ses avantages, il permet aux clients d’accumuler des points à chaque achat. Généralement un euro pour un point. Les clients ont droit à une réduction lorsqu’ils gagnent un certain point. Parfois, cependant, les points ne sont pas cumulés pour les articles déjà en vente. De plus, ce type de carte permet au propriétaire de bénéficier de services supplémentaires, comme le changement de vêtements à domicile ou un catalogue de livraison à domicile. D’autres marques proposent également des chèques-cadeaux pour remercier les consommateurs de leur fidélité. Par conséquent, pour le magasin ou la marque, ce programme est un moyen de fidéliser les clients afin qu’ils reviennent plus souvent. Cela renforce également l’image de marque du magasin. Et pour le client, ce programme lui permet de bénéficier d’une récompense en échange de sa fidélité.
Ces cartes présentent de nombreux avantages et inconvénients en matière de cartes de crédit.

Tout d’abord, celui qui le possède peut désormais acheter les produits dont il a besoin. Il n’est pas nécessaire de transporter de l’argent liquide avec vous dans votre portefeuille. Par rapport au chèque, c’est aussi plus pratique et plus courant. Certaines personnes peuvent avoir jusqu’à 5 cartes dans leur portefeuille. Cela lui permet d’enregistrer différents achats. Enfin, ces types de cartes vous permettent également de collecter des points de fidélité et des réductions. Les points faibles de l’utilisation de cette carte sont l’intérêt, qui peut augmenter le coût du produit. De plus, il n’est pas rare que les grands détaillants facturent des frais pour son utilisation. En revanche, si le propriétaire ne l’utilise pas de manière judicieuse, cela peut entraîner des difficultés financières pouvant conduire à un surendettement. Parce que l’alimentation constante de la réserve d’argent pendant qu’elle est retirée et remboursée peut encourager des achats soudains.

Il y a des moments où un emprunteur accumule beaucoup de cartes de crédit et en abuse. Dans ce cas, il est recommandé de regrouper les différentes dettes de consommation en un seul prêt pour éviter des pénalités bancaires qui pourraient entraîner un transfert sur salaire ou pire, un dépôt FICP.
Rachat ou restructuration de prêts Il s’agit d’une opération bancaire qui permet de racheter différents crédits en cours pour les regrouper sous un même crédit. Un point de contact unique dans ce nouveau contrat sera un taux d’intérêt unique et une mensualité conçue pour s’adapter à la capacité de remboursement de l’emprunteur. La diminution de la mensualité peut atteindre 60% par rapport au montant des mensualités versées par l’emprunteur. Les prêts renouvelables à taux variable élevé seront ainsi convertis en taux fixe renégocié. Cela permet au bénéficiaire du rachat de bénéficier d’un coût d’intérêt moindre sur l’opération.
Cette solution financière permet également à l’abonné de bénéficier d’un prêt supplémentaire dit «cash». Il s’agit d’une pièce optionnelle à intégrer dans l’opération. Ce montant, qui ne dépasse pas 10% ou 15% du coût de ce montage, peut être inclus dans l’achat de véhicules, de biens mobiliers, de financement de voyage, etc. Cela lui permet de réaliser d’autres projets personnels. . Il peut également être utilisé pour reconstituer le compte bancaire afin d’éviter les dépôts de découverts récurrents.
Pour avoir une meilleure idée du coût de ce refinancement, il est recommandé d’utiliser l’outil de simulation gratuit en haut de ce site. Cet outil comprend le coût de ce remboursement, la mensualité décroissante, le taux d’intérêt, la durée de la transaction, les liquidités que les banques peuvent offrir, etc. Cela aide d’avoir des idées concrètes à ce sujet. L’emprunteur recevra alors une offre de consolidation de dettes non contraignante.

Laisser un commentaire