► Quelle est la règle des 30% d’endettement? et Comment faire un rachat crédit

Avant de vous décider à acheter un logement par hypothèque, il serait judicieux d’avoir une idée réelle de votre capacité financière et de votre taux d’endettement. En fait, il existe un taux de prêt maximal imposé par les banques pour l’octroi de prêts. Bien que ce critère n’ait aucune base légale, il est courant dans le monde de la finance bancaire. Au-dessus de cette barre de 30% ou 33%, les banques peuvent estimer que l’emprunteur n’est pas en mesure de rembourser le prêt. Concrètement, ce ratio correspond à la redevance mensuelle totale du prêt divisée par la somme des revenus du demandeur. Ainsi, les établissements bancaires calculent que les mensualités à payer ne dépassent pas un tiers du revenu net annuel. Soit une dette d’environ 30% détermine si le ménage peut encore disposer de moyens de subsistance de base suffisants tout en assurant les dépenses courantes après le paiement des mensualités. Le point que nous entendons parler de cette règle, en particulier lors de l’hypothèque.

Les prêts occupent l’emprunteur pendant une longue période pouvant aller jusqu’à 30 ans, en particulier pour les prêts hypothécaires. Les difficultés de remboursement et les risques (chômage, accident, etc.) sont donc plus élevés. Ainsi, les prêteurs font un diagnostic complet pour un dossier et fixent les conditions avant d’accorder un prêt. Cependant, il faut dire que les stratégies de toutes les institutions bancaires ne sont pas les mêmes en termes de travail de demande budgétaire. Il en va de même pour les sociétés de prêt. Il peut être rejeté par un banquier budgétaire, mais accepté par un autre prêteur. Pour les banques, il s’agit avant tout d’avoir le bon profil d’emprunteur car elles ne veulent pas prendre le risque de défaut. Ils prennent toujours en compte la rentabilité de la transaction financière sur la solvabilité du demandeur (telle que la situation financière et le profil, le taux d’endettement, la contribution personnelle, l’assurance débiteur en cas de blessure ou de décès). ). Si le couple a une trésorerie stable et confortable, il peut prêter un ménage avec un taux d’endettement de 35%. En revanche, ils hésitent peu à financer un ménage dont les ressources financières mensuelles sont supérieures à 30% modestes ou instables. A noter cependant que nous pouvons augmenter ou diminuer cette partie des revenus destinés au paiement des mensualités. Pour cela, nous pouvons utiliser des simulateurs de taux d’endettement en ligne. Cette prolongation du remboursement peut permettre d’octroyer le prêt à l’emprunteur tout en assurant un remboursement harmonieux du prêt.

On a dit que c’est un simple fait d’abaisser les échéances ou les mensualités à payer pour permettre d’abaisser ce taux. Prenons un exemple, supposons que le revenu mensuel d’un ménage soit d’environ 3000 euros. La capacité d’achat est multipliée par 0,30 pour atteindre 3000 euros. Pour calculer le taux d’endettement, additionnez le montant du prêt qu’il / elle souhaite appliquer aux autres prêts qu’il / elle a précédemment contractés (prêt à la consommation, prêt commercial, voiture, etc.) puis divisez par le revenu mensuel. réseau. Ainsi, si la banque paie environ 880 euros par mois sur une période de 15 ans au taux de 4% hors assurance, elle peut trouver une demande de prêt d’environ 140 000 euros. En revanche, s’il veut payer 1 100 euros par mois en augmentant le montant du prêt à 165 000 euros, mais avec la même rentrée de fonds mensuelle, son niveau d’endettement dépasse largement la limite. Un autre exemple est pour un couple avec un revenu de 3 600 euros, si on suit la règle des 33%, il leur reste 1 200 euros pour rembourser leurs emprunts. Si vous avez déjà un crédit électroménager impayé de 300 euros, ce n’est que 900 euros pour le prêt. Ainsi, il est entendu que le montant réel du revenu stable d’un emprunteur est d’une grande importance dans le calcul. Les possibilités d’emprunt dépendent des revenus du demandeur ainsi que de ses dépenses, crédits, taxes et factures etc. Ça dépend. Pour simplifier le processus, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne, le résultat est instantané et en quelques clics. En saisissant des données telles que le revenu net mensuel, le revenu net mensuel du conjoint, les autres ressources financières, l’épargne mensuelle, le montant du salaire mensuel (assurance, chauffage, eau, nounou, etc.) ) donne une idée précise de ce qu’une personne peut emprunter à un moment choisi et selon ses moyens.
Il faut comprendre que l’application de ce critère pour les ménages à faibles ressources financières mensuelles est beaucoup plus stricte. Les banques prennent également en compte la «partie restante à vivre», qui est suffisante pour chaque personne du ménage. Ils vérifient si le montant restant, autre que les dépenses fixes des ménages (électricité, carburant, téléphone, etc.), leur permet de couvrir leurs remboursements. Par conséquent, le déséquilibre budgétaire est un motif de refus pour les banques.

Les prêteurs se protègent du défaut de paiement des prêts dans les années précédant la demande. Un historique de problèmes de paiement (découvert, comptes impayés, etc.) entraînera probablement un dépôt bancaire. Le réflexe intelligent pour éviter ce genre de choses serait de nettoyer vos antécédents de dette et votre réputation financière avant d’obtenir un prêt. En fait, un bon historique de crédit pour rembourser les soldes nécessaires à temps. Cependant, la situation est différente pour les candidats à un premier prêt. Pour éviter d’être rejeté à cause de cette fameuse règle, il est recommandé de ne pas emprunter plus que nécessaire et de pouvoir le rembourser. Et selon son âge, sa situation familiale, ses revenus et ses dépenses. Le meilleur conseil est de ne pas dépasser les 33% ou 30% réclamés. Cependant, si vous avez une contribution personnelle, une garantie et une assurance emprunteur, la banque peut rendre l’obtention du prêt moins facile, même si vous dépassez ce taux. En revanche, la concurrence entre les différentes offres de crédit permet de mieux déterminer le taux d’intérêt optimal et les meilleurs avantages pour sa condition. Comme on le dit souvent, le dossier peut être rejeté par une banque mais émis par un autre prêteur. Mais en raison de son calme et de ses finances, il faut éviter l’accumulation de crédit si la personne n’aime pas une situation professionnelle détendue. Bref, l’optimisation de votre taux d’endettement, de vos antécédents financiers et le respect de la règle des 30% amélioreront votre profil d’emprunteur. Le fait d’avoir un statut professionnel permanent, un bon revenu mensuel permanent, des économies plus ou moins importantes y contribuent également. Dans ce cas, les sociétés de crédit sont moins scrupuleuses en matière de prêt.

L’endettement lourd est un point négatif lors de la recherche d’un prêt. Au-delà de 50%, un emprunteur est généralement considéré comme dépassant la limite acceptable pour cette transaction. consolidation de la dette. Pour les institutions financières, cela indique une mauvaise gestion financière et un profil d’endettement excessif. Ce surendettement peut résulter d’un taux de crédit élevé, d’un trop grand nombre de retraits bancaires, d’un événement de la vie ou d’une mauvaise utilisation des cartes de débit.
Cependant, même si un emprunteur dépasse ce taux d’endettement, il peut toujours trouver une banque ou une institution financière qui accepte de restructurer ses prêts en introduisant une hypothèque. Cependant, les conditions de refinancement de la banque peuvent ne pas être favorables car l’agence de mise en pension propose généralement un taux élevé dans son cas. La meilleure façon de réduire le coût de ce refinancement hypothécaire est de se tourner vers un courtier spécialisé dans les situations difficiles. Ce courtier professionnel s’associe généralement avec de nombreuses banques et institutions financières qui lui offrent un taux compétitif et des conditions de remboursement attractives. En effet, cela leur apporte de nouveaux clients et augmente en même temps la visibilité de leurs produits. Ses relations de longue date avec ses banques partenaires sont également importantes pour garantir un contrat d’achat attractif.
Lorsqu’un emprunteur surendetté souhaite accéder à un accord de refinancement avantageux, il doit passer par un simulateur de rachat de crédit. La simulation lui permet de maximiser les chances d’obtenir un refinancement dans des conditions attractives. Cette approche permet également un accès rapide à cette restructuration de dette en moins de 2 mois. Cet outil se trouve en haut de ce site sans aucune responsabilité. Les emprunteurs peuvent utiliser cet outil gratuitement.

Laisser un commentaire