► Qu’est-ce qu’une hypothèque? ou Regrouper vos crédits en ligne

L’achat de la maison de leurs rêves se fait généralement à l’aide d’une hypothèque. Il s’agit d’un fonds qui vise à couvrir tout ou partie du coût du logement. Ce type de prêt est également valable lorsque vous souhaitez acheter un terrain pour construire une maison ou envisagez des travaux de réhabilitation dans votre maison. Il existe de nombreuses organisations et banques qui proposent ce type de prêt. Il existe des différences significatives entre les différents établissements de crédit en ce qui concerne le taux de prêt, les conditions du prêt et les garanties requises en cas d’insolvabilité. Il est donc important de déchiffrer les différentes recommandations afin de ne pas être exposé à une convention de financement désavantageuse. En effet, avec des durées de prêt allant jusqu’à 30 ans, le taux d’intérêt d’un prêt à long terme est généralement élevé. Outre cet aspect du prêt, sachez que la banque exige généralement une hypothèque ou une caution pour émettre le prêt. Par conséquent, il est important de connaître les entrées et les sorties d’un prêt immobilier avant d’entamer ce processus.

Un prêt immobilier, comme son nom l’indique, est un prêt de grande somme généralement alloué à l’achat d’un bien immobilier. Ce prêt offert par banque ou institution financière Il a un taux fixe ou un taux variable pendant la période de remboursement, selon les négociations avec l’établissement de crédit. Ce prêt sera remboursé par mensualités sur plusieurs années, sauf s’il s’agit d’un prêt relais. L’obtention de ce prêt nécessite toujours une garantie de prêt pour l’objet de financement. L’emprunteur devra également apporter un fonds personnel compris entre 10% et 30% de la valeur de la propriété. Il devrait également payer une assurance décès et invalidité obligatoire. Cela servira de protection pour lui en cas de maladie ou de décès. Enfin, les frais de dossier sont également inclus dans le coût du prêt, à l’exception des taux nuls. Notez cependant que ces frais de gestion peuvent être négociés.

Tout d’abord, gardez à l’esprit que l’emprunteur devra fournir plusieurs documents et pièces justificatives pour obtenir un financement immobilier. Cela peut nécessiter plusieurs rendez-vous et le processus peut échouer. En effet, l’établissement bancaire a en principe le droit de refuser le prêt même s’il a déjà conclu un accord. C’est selon la décision de la Cour suprême du 10 janvier 2012 numérotée 10-26149. Certes, les banques privilégient les profils risqués les moins importants: flux de trésorerie élevés avec épargne régulière, statut professionnel stable pour une durée indéterminée, nettoyage sans paiement, apport personnel important. Mais même sans un bon score, ils peuvent toujours donner du crédit, mais avec des conditions moins attractives. Par conséquent, il est recommandé de prendre des mesures avec quelques prêteurs pour obtenir plusieurs offres. Il est également recommandé d’utiliser la simulation financière sur Internet. Les comparaisons ont l’avantage de pouvoir comparer plusieurs offres aux mêmes conditions. Le seul inconvénient de ces outils est que parfois ils ne montrent pas immédiatement les résultats souhaités. L’internaute est alors contacté par un consultant qui lui propose différentes offres.
Voici une liste non exhaustive de points à retenir avant de soumettre votre dossier à une institution bancaire ou à une société de bourse:

  • Taux effectif global
    Ce taux d’intérêt est le coût du prêt exprimé en pourcentage annuel du montant du prêt. Certains comparateurs affichent avec précision les meilleurs taux du TEG (taux effectif global). Les mensualités à rembourser dépendent de ce taux. D’où l’importance de rechercher le taux le plus bas. Notez que ce taux peut être fixe, variable ou révisible. Pour le taux fixe, l’emprunteur connaît à l’avance le montant total du prêt (intérêts payés au prêteur, période de remboursement et montant de l’acompte). En revanche, elle a l’avantage de bénéficier de toutes sortes de baisses de taux d’intérêt, à condition que le taux variable et les taux fixes soient élevés (supérieurs à 6%). Il y a aussi de bonnes chances pour une augmentation des taux. Quant au taux d’intérêt révisable, cette option n’est intéressante que pour les prêts à court terme.
  • Stabilité professionnelle
    Une stabilité professionnelle avec un certain degré d’ancienneté est clairement préférable pour donner un exemple solide aux institutions financières pour ne pas refuser le crédit. Parce que les prêteurs ont peur de ne pas pouvoir rembourser en raison des temps d’arrêt. Avant de faire une demande de crédit, vous devez payer vos crédits à la consommation dans les 6 mois et vider votre compte bancaire. Dépôts à découvert, retards de paiement, etc. Des détails tels que ne doivent pas apparaître dans l’historique du compte. Il ne faut pas oublier que les établissements de crédit contrôlent également le solde à vivre et la dette du demandeur. Le taux de 33% est généralement valable ici. Le montant du prêt ne doit pas dépasser un tiers des ressources financières nettes du demandeur. Si le demandeur justifie un plan d’épargne, les chances d’obtenir un prêt hypothécaire augmentent également.
  • Assurance décès et invalidité et contribution personnelle
    La composition de la documentation complète comprend les derniers relevés bancaires en cours, les trois dernières fiches de paie, les dernières déclarations fiscales, un justificatif d’identité (CIN) et de situation familiale, les factures de téléphone ou factures. contrat d’eau et de vente ou prévision commerciale. Il ne faut rien oublier. En dehors de cela, le débiteur doit également prêter attention à l’assurance pour se protéger en cas de décès ou d’incapacité temporaire. Pour cela, il n’a pas à souscrire à l’assurance du prêteur s’il la trouve moins chère ailleurs. Des précautions doivent être prises lors de la souscription de cette assurance, en particulier dans les cas tels que les exceptions, le niveau de couverture et le coût, le temps d’attente et les éléments écrits en minuscules. De plus, un financement personnel de l’emprunteur est également requis. Cela devrait être au moins 10% ou un tiers de la valeur de la propriété.
  • Frais administratifs et dépôts
    Les organisations bancaires facturent généralement des frais pour l’examen du dossier et l’exécution de la proposition. Ces frais administratifs sont inscrits sur le compte TEG. Des frais élevés ont un effet sur le calcul du taux d’intérêt. L’emprunteur doit donc comparer différentes offres pour obtenir une offre concurrente. Enfin, nous devons fournir des garanties. Ceux-ci se présentent sous forme d’hypothèque ou de caution. Le premier est utilisé pour permettre aux banques de récupérer le solde du montant du prêt en cas de défaut de l’emprunteur. Ils peuvent donc saisir ou vendre la propriété. Le PPD, la forme d’hypothèque la plus courante, a des taux d’intérêt inférieurs à ceux des hypothèques traditionnelles. Quant au nantissement, c’est l’engagement d’une agence de caution à garantir le paiement de l’emprunteur aux banques. Si le débiteur n’est plus en mesure d’effectuer les paiements, la société de caution peut saisir les biens du débiteur.
    Par conséquent, avant de créer un dossier hypothécaire, il est important de jouer avec la concurrence pour obtenir le meilleur contrat. La simulation de plusieurs offres pour le même montant et la même échéance fournit donc une première idée. N’hésitez donc pas à comparer les mensualités ainsi que les taux d’intérêt et le coût total du prêt pour tirer le meilleur parti d’un prêt hypothécaire.

C’est une question qu’un certain nombre d’emprunteurs se posent à ceux qui sont victimes d’un accident de la vie, comme une baisse de revenus, une hospitalisation prolongée … En effet, avec la crise économique, les licenciements ou la cessation d’emploi peuvent arriver à n’importe qui. Dans ce cas, deux solutions sont proposées à ces emprunteurs. Soit ils décident de négocier le taux de mensualité et le montant de leur hypothèque avec la banque prêteuse; ou ils préfèrent combiner les dettes. Cette première solution est plus rentable car elle ne nécessite pas le paiement de frais de gestion et d’éléments spécifiques au rachat de crédit. Cependant, plusieurs banques acceptent de renégocier un taux d’intérêt hypothécaire. De plus, si l’emprunteur a souscrit à plusieurs crédits bancaires (crédits à la consommation ou crédits renouvelables en plus des crédits immobiliers), il fait toujours face à des difficultés financières.
Par conséquent, si vous avez au moins deux prêts, il est préférable de les restructurer pour profiter d’une réduction sur la mensualité et d’une prolongation de la période de remboursement du prêt. Afin d’établir une restructuration ou de racheter ce prêt, l’emprunteur devra rechercher une banque qui accepte de regrouper ses différentes dettes, notamment fiscales et sociales, en un seul prêt. Le rachat comportera une mensualité unique en fonction de la diminution du revenu de l’abonné, soit jusqu’à 60% de réduction du montant du retrait et une durée de vie stupéfiante de 3 ans.
Pour profiter d’un rachat de crédit immobilier bon marché, il est toujours recommandé d’utiliser un simulateur de rachat. Cet outil en haut de ce site aide les emprunteurs à se faire une idée plus précise du coût de cette transaction tout en profitant d’une offre de rachat aux meilleures conditions si leurs projets peuvent être réalisés. N’oubliez jamais que la simulation est entièrement gratuite.

Laisser un commentaire