► Comment votre ratio d’endettement est-il calculé? ou Regrouper vos crédits en ligne

Vos besoins n’attendent plus et vous prévoyez de contacter une institution financière pour émettre un prêt? Dans ce cas, sachez que ce qu’on appelle le taux d’endettement fait partie des conditions d’obtention de financement. Ce calcul permet aux prêteurs de déterminer la solvabilité du demandeur. Le taux du prêt dépend parfois de ce taux. Ainsi, au-delà d’une dette de 33%, les banques et autres établissements de crédit peuvent voir que l’emprunteur est proche de l’endettement. Pour eux, son budget ne parvient pas à soutenir ses dépenses mensuelles. En conséquence, ils estiment qu’ils ne sont pas en mesure de couvrir leurs dettes. Cette règle n’est pas figée, mais il serait tout de même judicieux de calculer votre taux d’endettement pour mieux estimer votre capacité d’emprunt.

Le moyen le plus simple d’éviter la frustration est d’utiliser l’un de ces nombreux simulateurs de dette en ligne avant de postuler. En effet, bien que les critères fixés par les prêteurs n’aient pas la même flexibilité pour un crédit à la consommation ou une hypothèque, il est toujours intéressant de mesurer vos chances de réaliser votre projet. Pour ce faire, il vous suffit de compléter les informations personnelles telles que les revenus professionnels (salaire mensuel net et autres revenus comme les allocations familiales, le loyer, etc.) dans le calculateur. Ensuite, nous notons les frais mensuels (paiements mensuels des prêts que nous avons contractés, paiements mensuels de pension alimentaire, le cas échéant). Enfin, nous notons le montant que nous souhaitons emprunter. Le site renvoie instantanément le taux d’endettement et le montant des mensualités dues. Évidemment, l’analyse des taux sera appropriée en saisissant les données exactes lorsqu’on parle de tous les prêts et dettes. Après avoir fait un constat positif sur votre budget sur internet, vous pouvez créer votre dossier. Tricher en soumettant sa demande n’est pas recommandé car si le prêteur trouve de fausses informations, le demandeur peut se voir refuser un financement préalablement approuvé.

Certaines banques font ce qui suit pour analyser l’endettement d’une personne. Ce calcul suit la méthode de compensation des revenus. Premièrement, ils calculent le revenu mensuel de l’emprunteur. Les rentrées de fonds considérées ici sont celles sur la masse salariale des trois derniers mois. Ils l’additionnent ensuite par la base imposable de la personne et divisent la somme obtenue par 15 pour déterminer le revenu. Des prestations de chômage ou d’invalidité, des pensions, une assistance régulière peuvent être envisagées par certains prêteurs. Mais en général, ils ne considèrent qu’une ressource financière durable. Ils ajoutent ensuite les paiements de l’emprunteur et les mensualités de remboursement du prêt. Par exemple, loyer mensuel, assurance, taxes, prêt automobile, prêt voyage, fournitures pour la maison, etc. Notez que si le prêteur soupçonne une tricherie, il ne faut négliger aucune dette car cela pourrait endommager son dossier.
Enfin, divisez les mensualités par le revenu mensuel brut pour obtenir le ratio d’endettement. Expliquons avec cet exemple: Les ressources mensuelles d’un emprunteur sont de 2000 euros, la somme de leurs échéances et de leurs paiements à effectuer est de 500 euros. Le taux d’endettement est donc de 500 € / 2000 € soit 25%.
Autre exemple: un ménage a un revenu fixe de 30 000 € par an et un versement annuel de 7 000 €. Le taux d’endettement est de 7 000 € X 100 € / 30 000 € soit environ 23%.
Le taux d’endettement de cet emprunteur ajouté au nouveau taux de crédit ne doit pas dépasser 33%. Pour trouver le taux d’endettement du nouveau prêt, nous le calculons comme suit:
Versements mensuels à payer sur le nouveau prêt / revenu.
Plus le total est bas et plus loin de la limite, plus les prêteurs seront généreux avec le nouveau taux de prêt et l’approbation du prêt. En fait, un taux inférieur à 25% est considéré comme un faible risque pour le prêteur, mais même un taux supérieur à la norme peut bénéficier d’un financement si le demandeur a un revenu stable élevé. À l’inverse, une mesure d’endettement de 30% pour un ménage à faible revenu peut ne pas obtenir l’approbation des banques. N’oubliez pas non plus que les institutions bancaires tiennent compte du fait que le reste de la personne vit lors de la réception de points. De plus, dans le calcul du taux d’endettement, carburant, téléphone, gaz, nourriture, etc. Les frais obligatoires ne sont pas pris en compte.

Les employés des entreprises reçoivent des salaires nets sur leurs listes de paie. Mais pour les agriculteurs et les commerçants, les prêteurs calculent les rendements agricoles et commerciaux. Les pensions de retraite, les allocations familiales et les revenus d’investissement à long terme sont pris en compte. Il en va de même pour les revenus à vie, l’aide au divorce et jusqu’à 70% des loyers. Les entrées de trésorerie exceptionnelles et incertaines telles que les bonus ne sont pas prises en compte dans ce calcul.

Face à un ratio d’endettement problématique qui risque de compromettre son dossier, l’emprunteur doit ajuster le pourcentage à la baisse. Et ce, même si chaque prêteur a ses propres critères pour analyser les dossiers des candidats au cas par cas. Pour ce faire, il peut obtenir un nouveau taux dans les simulateurs en ligne, par exemple en réorganisant son budget et en réduisant le montant du prêt. Il peut également abaisser le taux de mensualité du futur prêt ou prolonger la période de remboursement. Cela lui permettra d’augmenter les chances de financement avant de se tourner vers un prêteur. De plus, un calcul précis du montant total à emprunter doit inclure les coûts d’un prêt immobilier. Par exemple, l’emprunteur doit prendre en compte d’éventuels changements de dépenses et de revenus pendant la période de remboursement. Et comme un accident peut arriver à n’importe qui, assurance maladie, chômage, etc. devrait être recommandé séparément. Vous ne devez pas non plus inclure les frais de notaire dans le montant total du budget. Et enfin, l’emprunteur doit également connaître la somme des dépenses quotidiennes (frais de transport, repas, etc.) qui n’engendrent pas de dette. C’est pour vous d’avoir un budget sûr.
En conséquence, la capacité d’emprunt d’un ménage ou d’une personne dépend du taux et de la durée des mensualités. D’où l’intérêt d’anticiper la viabilité de votre projet en simulant l’endettement sur internet. Ce ratio est le résultat du pourcentage de vos dépenses mensuelles ou annuelles par rapport à vos revenus. Cette analyse permet à l’emprunteur de vérifier si son dossier accepte une transaction. Pour les prêteurs, cela les aide à décider si la personne peut se permettre ses remboursements. Mais tout en sachant que ce taux est intéressant, il faut savoir que ce n’est pas le seul indicateur de crédit. Le calcul du solde à vivre est également un paramètre pour l’évaluation d’un dossier dans les entreprises bancaires. En cas de surendettement, le requérant est susceptible d’envisager une restructuration de sa dette. En bref, le taux d’endettement et le reste sont des éléments essentiels pour évaluer la capacité d’emprunt d’une personne pour les banques. Les autres prêteurs n’obtiennent leur intérêt qu’au taux.

En multipliant les prêts, il expose l’emprunteur au risque d’explosion du taux d’endettement. Pour cette raison, la plupart des banques jugent risqué de prêter à des emprunteurs dont le taux d’endettement est supérieur à 33%. Heureusement, il existe une solution pour abaisser ce taux d’endettement: Remboursements de prêts. Cette disposition permet de corriger l’état budgétaire de l’emprunteur, grâce à la réduction de la mensualité du prêt. Si les conditions d’obtention de ce rachat sont strictes, certains établissements bancaires peuvent accepter de fournir ce refinancement même si le taux d’endettement a un taux d’endettement supérieur à 33%, à condition que l’emprunteur ait un revenu ou un solde élevé. pour vivre confortablement.
En effet, pour baisser le taux d’endettement, une personne surendettée a plusieurs solutions: renégocier le prêt existant, racheter le prêt, ou recourir à une commission de surendettement. La première solution lui permet de renégocier le taux d’intérêt de son prêt. À moins que l’abonné ne soit un client fidèle qu’il souhaite protéger, seule la majorité des créanciers n’acceptera pas de perdre son intérêt. D’autre part, il offre tous les avantages de se désendetter grâce au recouvrement de créances, en abaissant la redevance mensuelle et en étalant la période de remboursement.
Ainsi, si un emprunteur affiche un taux d’endettement de 45% avant l’opération, par exemple après la mise en œuvre de ce plan de restructuration de la dette, sa dette peut diminuer à 30%. De plus, il est possible de s’engager dans un nouveau projet, grâce à la possibilité de demander des liquidités supplémentaires, avec ou sans justificatifs. Ce montant lui permet d’augmenter le reste pour gagner sa vie ou de créer des économies de sécurité. Il peut également être utilisé pour réaliser des projets personnels tels que des achats de voitures, des événements familiaux comme des mariages …

Laisser un commentaire