► Lequel choisir TEG ou taux nominal pour l’offre de prêt? ou Comment faire un rachat crédit

Il peut être difficile de comparer plusieurs offres de prêt si vous ne disposez pas de quelques indicateurs clés. L’un des facteurs qui garantissent la concurrence dans les offres de crédit est TEG. Cela ne ressemble pas au taux nominal ou au taux d’intérêt que l’on peut également trouver sur le prêt. Ce qu’ils ont en commun, c’est qu’ils ne dépassent pas le seuil fixé par la Banque de France. Ce seuil est appelé le taux d’usure. Remarques sur la différence entre le taux nominal et TEG.

Ce taux est utilisé pour calculer les intérêts sur le capital emprunté. Il s’agit des frais de base. Cela ne permet pas d’estimer le coût total d’un prêt. Car outre les intérêts sur le prêt, les frais administratifs, les primes d’assurance, les frais de sécurité, les frais de notaire, etc. Inclus. Ce taux d’intérêt nominal est fixé lors de la rédaction du contrat de prêt. Il est écrit dans le contrat entre l’emprunteur et l’établissement prêteur. Cela peut changer avec le temps ou en continu. Il doit être différencié du taux d’intérêt réel. Il s’agit du taux nominal ajusté en intégrant la variable d’inflation à la prime de risque.
Taux d’intérêt réel = taux d’intérêt nominal – inflation
La fixation de ce taux dépend de la capacité de remboursement présumée de l’emprunteur et de la durée du prêt. Si le prêteur a moins de risques sur le prêt, ce ratio est plus faible. Cependant, si l’emprunteur présente un risque élevé pour le prêteur, ce taux nominal est plus élevé pour un prêt à long terme que pour un prêt plus court. Il convient de garder à l’esprit que ce taux nominal ne doit pas dépasser le seuil dit taux d’usure. Il est déterminé par la loi et la Banque de France le révise tous les 3 mois. Dans le cas d’un prêt à taux zéro ou d’un prêt épargne logement, un taux nominal peut être arrangé.

Cela peut être déroutant pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce terme. Cependant, il permet de mieux comprendre les spécificités d’une offre de prêt. Selon l’article L 314-2 du Code de la Consommation, le TEG ou taux effectif général comprend tous les frais obligatoires accompagnant le prêt. Cela comprend les frais, commissions, taxes et tous frais que l’emprunteur doit contribuer au prêt. En réalité, il n’est pas facile de calculer le coût réel du prêt avec les différents coûts qui y sont associés. Ce rapport effectif global prend en compte tous ces paramètres. Il comprend le taux nominal du prêt, les frais de dossier, les intérêts, le coût de l’assurance et de la couverture et les autres frais que l’emprunteur doit payer pour recevoir le prêt. Ces frais sont notamment les frais de garantie pour le prêt hypothécaire, les commissions des maisons de courtage, les frais de gestion du compte ouvert par l’emprunteur pour accorder le prêt. En règle générale, les assurances facultatives et les frais de notaire ne sont pas inclus dans ce calcul dans les crédits à la consommation. TEG ou APR (taux d’intérêt effectif global annuel) permet au consommateur de concourir pour les prêts. Pour cela, il doit également prendre en compte les frais administratifs, les frais de caution et d’assurance (s’ils sont inclus dans le calcul). A noter que ce taux ne doit pas dépasser le taux d’usure imposé par la Banque tel qu’il est calculé tous les trois mois. TEG est divisé en deux: il existe un taux ajustable et un taux fixe pour la durée du prêt. En ce qui concerne le crédit renouvelable, le taux indiqué sur le prêt ne permet pas d’estimer le montant total du prêt car le taux évolue au cours du remboursement.
Pour aider les consommateurs, la loi exige que ce TEG soit écrit de manière lisible dans les publicités ou les offres de prêt. Les établissements de crédit devront également fournir des échantillons numériques du prêt lorsque les frais d’assurance décès et invalidité sont ajoutés. L’État est strict sur les pénalités pour les TAEG avec intérêts ou l’absence de cette promesse dans une offre de prêt.
Par conséquent, lorsque vous demandez des informations sur un prêt, il est important de connaître son montant. Ne pas connaître la signification de chaque terme peut avoir un impact significatif sur le coût total du prêt. Par conséquent, le taux nominal ne permet pas de déterminer le coût réel du prêt. Seuls TEG ou APR affichent ce coût.

La législation sur ce taux effectif général s’applique à tous les financements accordés aux particuliers. Cela peut être un prêt à la consommation, un prêt immobilier. Le prêteur devra indiquer ce taux sur la page standard européenne ou sur les pages pré-contrat.
TEG également SA, SARL, commerçants, artisans, indépendants, etc. Il concerne également les fonds fournis à ces professionnels. Ce financement comprend l’actualisation et l’affacturage. D’autre part, le crédit-bail, le LLD, etc. Ne tombez pas sous ce TEG.

Afin de ne pas induire les consommateurs en erreur avec de faux TEG, l’État impose des sanctions à ceux qui proposent des TEG faux ou usuraires, car ce facteur est important dans l’octroi de prêts. Pour la sanction pénale, l’institution financière impose une peine de 2 ans de prison et une amende de 300 000 euros tout en imposant un taux dépassant l’usure. Ceci est précisé dans la clause L 341-50 du Code de la consommation. S’il a proposé un TEG incorrect ou si ce taux n’apparaît pas dans l’offre de prêt, il sera condamné à une amende de 150 000 euros.
Trop pour une sanction pénale, mais le prêteur impose également des sanctions civiles. Le but est de rembourser les montants inutilement reçus par le prêteur au taux légal le jour où l’emprunteur paie. Les recouvrements excédentaires seront facturés en fonction des intérêts courus normaux et du montant du principal du prêt. L’article L 341-48 de la loi de la consommation et l’article L 313-5 de la loi monétaire et financière expliquent le détail de ces sanctions civiles.

En bref, le taux nominal d’un prêt est le taux brut de calcul des intérêts du prêt. Ce n’est pas un facteur important dans la sélection des crédits. En revanche, APR ou TEG est un facteur déterminant pour assurer la concurrence entre les différentes offres de crédit. Cependant, d’autres aspects du prêt doivent également être pris en compte afin de ne pas faire le mauvais choix. D’autres éléments peuvent guider la sélection du candidat au prêt. Il convient de mentionner la possibilité de remboursement anticipé sans pénalité et la possibilité de procéder à un remboursement adapté à leurs mensualités. Dans le cas d’une hypothèque, il y a aussi la possibilité de choisir l’assurance qui lui convient. Enfin, la qualité du service client et le service commercial du prêteur peuvent également influencer le choix d’une offre de prêt.

Le rachat d’un prêt ou la consolidation de dettes est un montage financier qui permet à un emprunteur de baisser le taux d’endettement tout en améliorant la gestion de son budget. Ce processus consiste à regrouper les encours de crédit en un seul crédit avec une mensualité réduite de 60%. La banque offreuse achète et équilibre les crédits impayés de l’abonné pour les regrouper dans un seul fichier. En contrepartie de cet accord de prêt, le rachat du prêt aura une période de remboursement plus longue. L’institution financière peut également accepter une demande de prêt supplémentaire appelée «espèces» dans le cadre de cette transaction. Il s’agit d’une somme d’argent limitée à 30 000 euros que l’emprunteur peut utiliser pour financer ses besoins personnels.
L’intérêt sur un rachat est en partie lié à l’APR ou au TEG. Cela comprend le taux annuel en pourcentage, le taux nominal, les frais administratifs et la prime d’assurance. Les paiements anticipés et les frais de courtage ne sont pas inclus dans ce montant si l’emprunteur passe par ce professionnel.
Bien que l’APR ne mesure pas pleinement l’avantage d’une offre d’achat de prêt, il aide à déterminer le coût de la transaction sans pénalités de remboursement anticipé et frais de courtage. Cependant, ce TAEG dépend du profil de chaque emprunteur et de la capacité de négociation de l’emprunteur ou du courtier. Par conséquent, si vous ne disposez pas de cette capacité de négociation, il est recommandé de passer par un intermédiaire pour les transactions bancaires.
Quoi qu’il en soit, pour faciliter la recherche de ce TEG de consolidation de dettes, Simulateur de remboursement de prêt pour obtenir un bon taux . Le simulateur gratuit en haut de ce site est conçu à cet effet. Les emprunteurs qui souhaitent consolider leurs dettes peuvent utiliser ce service sans obligation de revoir le coût de cet arrangement et bénéficier d’une offre de rachat de prêt TEG abordable.

Laisser un commentaire