► Que sont les fichiers d’événements FCC FICP FNCI? et Regrouper vos crédits en ligne

Lors de la demande de prêt, les organismes bancaires vérifient si la personne qui demande le prêt est inscrite au FICP. Ce terme est vraiment un mot très courant dans le secteur du financement des prêts. On entend aussi les mots FCC et FNCI. Chacun de ces fichiers d’événements a sa propre variante et peut avoir un impact sur les paiements. Nous vous présentons ce guide pour comprendre la différence entre ces 3 fichiers.

Examinons d’abord le dossier FICP car c’est le terme le plus utilisé dans le monde de la finance. Le Fichier national des événements de remboursement de prêts aux particuliers (FICP) contient une liste de personnes qui ne peuvent bénéficier de l’octroi de prêts bancaires. Mais ces derniers peuvent explicitement conclure un accord de prêt auprès de particuliers ou de certaines institutions financières. La gestion de ce dossier est assurée par la Banque de France. Il contient des données sur les personnes qui ont effectué des événements de paiement lors du remboursement ou du remboursement du prêt (regroupement de dettes). L’inscription à ce dossier empêche une personne qui se trouve dans une situation difficile d’obtenir un autre prêt. Bien que légalement le dossier n’empêche pas la personne de demander un prêt, les banques doivent en faire la demande avant d’accorder un prêt. Habituellement, ils ne veulent pas prendre le risque de prêter un prêt à un emprunteur qui fait déjà l’objet d’événements de paiement.
La banque peut inscrire un débiteur dans ce dossier si elle n’a pas effectué 2 versements consécutifs ou n’a pas versé d’acompte depuis plus de 60 jours si aucun remboursement de prêt n’a été effectué chaque mois. .
Les personnes qui présentent des dépôts à découvert de plus de 500 euros après plus de 60 jours de notification officielle sont également enregistrées dans ce fichier. Enfin, si un emprunteur n’a pas réagi à une notification officielle indiquant que le capital restant de son prêt est intégralement remboursé, la banque saisira également ce fichier.
Si l’emprunteur n’a pas arrangé le remboursement de ses emprunts ou de ses impayés, la période d’inscription au FICP est de 5 ans. L’heure de dépôt dépend du dossier si un dossier en retard y est enregistré suite à son ouverture. L’inscription prend 10 ans s’il peut bénéficier d’un plan d’annulation partielle de ses dettes. Une procédure de récupération personnelle est enregistrée auprès du FICP pendant 5 ans. L’enregistrement est maintenu jusqu’à deux ans pendant le moratoire.
A noter que si l’emprunteur résout ses dettes impayées, son inscription au fichier événement FICP sera annulée. C’est l’établissement de crédit déposant qui sera chargé de demander la suppression du dossier auprès de la Banque de France.
Remarque: L’inscription à ce dossier a pour conséquence que la personne ne peut pas demander de prêt auprès d’une banque. Cependant, certains organismes bancaires spécialisés dans la consolidation de prêts peuvent accepter le rachat de prêts même si l’emprunteur est inscrit au FICP. Cette solution est envisageable, notamment si les titres ou une société mère peuvent offrir une garantie comme une hypothèque et que le taux d’endettement ne dépasse pas 38% après le rachat du prêt. Il est possible de demander si vous faites l’objet d’un dossier FICP à la banque de France. Cependant, en principe, seules les banques peuvent consulter ce fichier.

C’est la Banque de France qui gère le FCC ou fichier de contrôle central. C’est le fichier qui rassemble toutes les informations fournies par les établissements de crédit. Comprend les événements de paiement liés aux chèques et l’interdiction d’émission de chèques. Il comprend également des informations sur les personnes dont les cartes ont été retirées pour abus. Lorsqu’un client de banque effectue des événements de paiement avec des chèques ou des cartes de débit, ils peuvent être enregistrés dans ce fichier. Par conséquent, si une personne a rédigé un chèque inexact et que l’institution bancaire refuse le chèque en question, elle peut l’enregistrer auprès de la FCC si la banque ne corrige pas la situation. Un client faisant l’objet d’une interdiction de chèque est également inscrit dans ce fichier.
L’entrée d’interdiction de chèque sur ce fichier est valable 5 ans. Vous devez remettre le chéquier à la banque. Cependant, la personne concernée peut toujours résoudre sa situation. S’il a effectué des vérifications régulières de provision, son nom sera automatiquement supprimé de ce fichier et il retirera son droit d’émettre un chèque. Lors d’un incident de carte de crédit, la personne est inscrite auprès de la FCC pour 2 ans. Cependant, il est également possible d’améliorer la situation pendant cette période. Il peut se rendre chez le commerçant avec qui il a remis le chèque et régler le solde. L’établissement bancaire devra supprimer la suppression deux jours après la modification du compte du client. Envoie une lettre ou un e-mail indiquant que l’inscription a été annulée. Être inscrit dans ce fichier n’empêche pas la personne d’utiliser une nouvelle carte bancaire. Lorsqu’un client abuse également de sa carte de débit, il peut en faire la demande auprès de la FCC.
La différence du fichier FICP est que la personne peut obtenir un prêt ou un prêt. Finalement, il peut utiliser l’argent qu’il a emprunté pour résoudre le problème du chèque.

Il s’agit d’une base de données actuellement gérée par la Banque de France. Ce fichier national contient des comptes pour lesquels les titulaires de carte ne sont plus autorisés à émettre des chèques. Il comprend également les faux chèques et les comptes fermés, ainsi que les chèques d’opposition pour vol ou perte. Ce fichier de compte irrégulier aide ainsi les commerçants à maintenir l’ordre d’un chèque qui leur est remis par un client. Pour ce faire, il peut interroger le service de vérification-FNCI. Ce dernier peut lui donner une réponse sous forme de couleur. Si la réponse est verte, la vérification est correcte. Mais si la réponse est rouge, le contrôle n’est pas normal. Les raisons possibles sont les suivantes: Le compte de l’émetteur du chèque peut être fermé. Ou ce dernier n’a pas le droit de le publier. Il peut également s’agir d’un faux chèque ou d’un chèque bloqué.
Si la réponse est orange, cela signifie que le chèque fait l’objet d’une réclamation pour vol ou perte auprès du centre d’appel national pour chèques perdus ou volés (CNACPV). Si la couleur de vérification est blanche, cela indique qu’elle ne peut pas être vérifiée. Par conséquent, le commerçant doit vérifier la ligne numérique sous les chèques avant d’accepter de payer des biens ou des services.
Les personnes enregistrées FNCI ont le droit de corriger cette base de données. Pour cela, selon la loi, il devrait faire face à sa situation avec sa banque. Il se présentera ensuite physiquement avec une pièce d’identité à la banque de France.

La consolidation de dettes ou le remboursement de prêt est une technique financière qui permet de profiter de la réduction des mensualités tout en simplifiant la gestion du budget. Ce dispositif financier consiste à rechercher une banque pour racheter une partie ou la totalité de ses prêts en cours et les combiner en un seul prêt. En échange de la réduction des frais mensuels du prêt et de la renégociation du taux d’intérêt, le rachat aura une période d’amortissement plus longue.
Cependant, toutes les demandes de remboursement de prêts ne bénéficient pas d’un avis favorable. Seuls ceux qui sont qualitativement minimes peuvent exiger cette sortie de dette. Emprunteurs qui ne remplissent pas les critères d’octroi des subventions, tels que taux d’endettement inférieur à 33% de leurs revenus, temps de repos adéquat, stabilité de la situation professionnelle, pas d’événement bancaire, alors trouvez une banque qui accepte de restructurer leurs prêts.
La question qui se pose avec les emprunteurs concernant FCC, FICP et FNCI est la suivante: peuvent-ils demander le rachat du prêt? Pour ceux qui s’inscrivent auprès de la FCC, il leur suffit d’informer leur banque de verser une indemnité à la personne qu’ils doivent et de sortir de ce dossier. Il peut demander la mise en œuvre du rachat de crédit immédiatement après le règlement de cet événement de paiement. Comme pour les déclarants FNCI, cet enregistrement n’a aucun effet sur l’acceptabilité d’un dossier de remboursement ou autre. Cependant, la situation pour les fichiers FICP est différente. Généralement un Garantie hypothécaire pour prouver leur solvabilité. En tout cas, rien ne les empêche de passer par le simulateur d’achat en haut de ce site pour estimer la faisabilité de leur projet. Il n’y a pas de frais pour cette transaction et est sans engagement.

Laisser un commentaire